9ème Forum roumano-belge sur la coopération décentralisée

Home sweet home

Migrations et construction de communautés locales résilientes pour une Europe des citoyens durable

Lieu

Hotel Continental Suceava
Str. Mihai Viteazul nr. 4
cod 720057, Suceava
Romania

Date

Du 28 mai 2024
jusqu’au 1er juin 2024

Inscription

L’inscription préalable est possible dès maintenant.

Vous y trouverez bientôt des possibilités de transport et d’hébergement.

La migration est une priorité de l’agenda politique et suscite des émotions aux niveaux local, régional, national et européen. Les décideurs politiques, les faiseurs d’opinion, les groupes sociaux, les citoyens parfois inquiets, parfois bienveillants… oscillent entre l’ouverture et les restrictions à l’immigration.

Tout récemment, les Pays-Bas ont publié le rapport Moderate Growth (croissance modérée), dans lequel la question du contrôle de l’immigration est à nouveau d’actualité. D’autre part, il est (de plus en plus) important pour chacun de se sentir chez soi. Presque tous les jours, nous y sommes confrontés à la télévision. Les séries télévisées ne sont que trop heureuses de jouer sur ce thème. Les gouvernements mettent également en place des politiques visant à promouvoir le sentiment d’être chez soi.

Cependant, les statistiques à différents niveaux indiquent que les gens se sentent moins liés à un lieu. Mais que signifient les concepts de « chez-soi » et de « sentiment de chez-soi » ? S’agit-il simplement d’un endroit où l’on se sent bien ? Ou devons-nous faire d’une maison un foyer ? Faut-il plus ? Peut-on vraiment le définir uniquement du point de vue du mal du pays ? Dans les conversations, les gens savent souvent immédiatement où ils ne se sentent pas chez eux. En d’autres termes, la familiarité semble être un principe directeur central : être entouré de personnes que l’on connaît, avoir des structures claires, des espaces publics sûrs et accessibles….

Pour cette édition, le Forum décentralisé 2024 se concentre sur l’approfondissement de ces questions. Les vieilles recettes alternent avec des pistes innovantes dans le but ultime de renforcer la coopération entre l’Europe du Sud-Est et la Belgique. Mais aussi, la création de projets inclusifs dans les différents pays impliqués assure une Europe durable des citoyens. 

Le 30 mai 2024, le forum débutera en plénière par un bref historique des migrations et des processus sous-jacents d’inclusion et de sentiment d’appartenance. Cette présentation servira de base à des ateliers approfondis. Le vendredi 31 mai 2024 est entièrement consacré à des visites de sites dans des villages avec lesquels l’Université de Suceava a un projet à long terme pour préserver les bâtiments historiques et surtout (ré)apprécier le passé. L’objectif n’est pas l’histoire pour l’histoire, mais le passé comme moteur du développement de la communauté. Le Forum 2024 fournit à nouveau un bagage supplémentaire avec lequel travailler « chez soi ».